Judas en avait marre d'être maraîcher et de soulever des caisses de légumes toute la journée : il décida alors d'ouvrir un asile psychiatrique. Mais comme il n'avait personne à y enfermer, Judas "hisse-carotte" a dû vendre son copain Jésus en échange de trente-deux niais.